Qu’est-ce que la maladie de Paget ?

La maladie osseuse de Paget est une maladie chronique du squelette qui touche certaines régions osseuses.

Ces dernières sont soumises à un remodelage malsain qui entraîne une hypertrophie et une fragilisation des os concernés. Les formations osseuses augmentent et les os deviennent plus épais et donc plus fragiles. Le diagnostic est confirmé par une série d’analyse médicale. Dans la majorité des cas, le dérèglement du renouvellement des os engendre la production de tissus osseux cassants et durs, ce qui peut rappeler les symptômes d’un cancer osseux. La maladie de Paget peut concerner plusieurs os à la fois et survient généralement entre 50 et 60 ans. Les symptômes varient d’un patient à un autre, mais seul un examen clinique peut confirmer la maladie.

Diagnostic médical

Traitement adéquat

Les dispositifs supplémentaires

La maladie de Paget, les premiers signes

Dans la plupart des cas, la maladie de Paget ne présente aucun symptôme. Elle est découverte par hasard à la suite de radiographies localisées. Mais les premiers signes alarmants sont des douleurs osseuses de type mécanique, semblables aux douleurs de l’arthrose ou de l’ostéoporose, des maux de tête et une sensation de chaleur ou de fatigue. Des douleurs au niveau des membres ainsi qu’une surdité progressive sont aussi notés ainsi qu’une déformation osseuse, l’élargissement du crâne est le plus courant.

La maladie de Paget, comment évolue-t-elle ?

Même si la maladie de Paget reste relativement bénigne, elle peut entraîner plusieurs formes de complications suite à la compression de certaines structures osseuses, en fonction de la zone atteinte. Ainsi, elle peut causer des lésions nerveuses, une arthrose de la hanche et des genoux, une surdité secondaire ainsi qu’une dégénérescence sarcomateuse ou une insuffisance cardiaque. C’est pourquoi il est primordial de consulter un médecin dès les premiers signes.

Le diagnostic complet

Pour confirmer la maladie de Paget, il y a plusieurs analyses à faire.

Radiographies

Radiographies

Les imageries et les radiographies standards permettent de poser le diagnostic de maladie de Paget en découvrant des os plus condensés et plus gros.

Scintigraphie

Scintigraphie

La scintigraphie permet de détecter une hyperfixation intense sur les os atteints grâce à une image fonctionnelle à l’aide d’un médicament radio-pharmaceutique.

Tests sanguins

Tests sanguins

Des tests sanguins peuvent aussi révéler l’augmentation dans le sang des phosphates alcalins qui est proportionnelle à l’étendue et à l’activité de la maladie.

Comment se faire diagnostiquer ?

En cas de suspicion, le médecin traitant prescrit dans un premier temps des radiographies. Ces examens permettent de détecter les lésions et d’écarter tout risque de maladie de Paget. Pour affiner son diagnostic, le médecin peut envisager d’autres examens complémentaires, comme la scintigraphie osseuse qui permet d’obtenir une meilleure cartographie corporelle des lésions.

La maladie de Paget, les causes ?

La cause exacte de la maladie de Paget demeure encore inconnue, cependant, il existe quelques pistes.

Facteurs génétiques

L’hérédité peut être l’une des causes de cette maladie.

Hypothèse virale

Certains chercheurs avancent la responsabilité d’un virus.

Facteur environnemental

Elle peut également venir du milieu environnemental.

Le traitement, puis-je être traité ?

A ce jour, les traitements sont uniquement symptomatiques.

Quel traitement pour la maladie

Quel traitement pour la maladie ?

Les traitements médicaux n’ont aujourd’hui qu’un effet suspensif et ne sont prescrits qu’en cas de douleurs osseuses. Les patients peuvent prendre des analgésiques et des anti-inflammatoires non stéroïdiens ou se tourner vers des produits naturels de la médecine douce.

operation chirurgicale

Est-il possible d’être opéré ?

En cas de fracture, une opération chirurgicale est recommandée. Il en va de même lors de la correction d’une articulation incurvée ou pour décompresser la moelle épinière. Seul le médecin traitant pourra définir la nécessité d’une opération.